Le cabinet DESLIANE est intervenu en collège pour sensibiliser les adolescents au harcèlement scolaire. 

 

Définir le harcèlement

Pour la grande majorité des enfants, le harcèlement est une notion abstraite. Je suis intervenue auprès des 5ème pour leur expliquer ce qu’est le harcèlement scolaire. Définir avec eux la limite entre la taquinerie et la violence. Nous avons affiner ensembles les différentes façon de harceler. Ils ont pu découvrir les rôles que l’on peut prendre dans le harcèlement scolaire (bureau, victime et spectateur). Les adolescences ont réfléchis aux manières de stopper ce phénomène.

 

Dynamique de l’intervention

J’ai réfléchi cette intervention autour d’un échange avec les élèves. Il ne s’agissait absolument pas de faire un cour magistral. Pour les enseignants et moi-même, il était primordial que les enfants se sentent concernés et soient sincèrement touchés en sortant de ce moment ensembles. Après avoir posé le cadre (bienveillance, respect mutuel, etc.), j’ai fait participer chaque enfant. Le groupe a entendu chaque question et a tenté d’y répondre. Nous avons écouté des témoignages d’adolescents…

 

Mea-culpa

Nous nous sommes remis en question face à la notion de harcèlement. J’ai profondément insisté sur l’idée de déculpabiliser les potentiels bourreaux. Car bien souvent, c’est par méconnaissance des conséquences que l’enfant devient harceleur. Nous avons donc réfléchit ensembles au fait que l’on peut changer de comportement quand on se rend compte des conséquences de nos actes.  J’ai également appuyé le rôle des spectateurs de harcèlement.

 

Chaque enfant est sortit de la salle avec en tête une action qu’il pouvait réaliser pour stopper ce phénomène.